Preuves de l'impact de la COVID-19 sur l'allaitement

Préserver l'allaitement pendant la pandémie de COVID-19 : un appel à l'action

La COVID-19 a jusqu'à présent eu un impact significatif sur la pratique clinique de la maternité, les conseils en matière de lactation et les services de soutien. Plus de la moitié des professionnels de santé des maternités et des unités des soins intensifs néonatals ont signalé des changements importants dans la pratique clinique. En outre, le système de santé est soumis à une pression considérable et le personnel de soutien est réduit, les sages-femmes et les spécialistes de l'allaitement étant les plus touchés par ces réductions. En conséquence, les jeunes mamans ne reçoivent pas le soutien dont elles ont besoin durant les premiers jours critiques pour aider leur bébé à prendre le sein ou, si le bébé ne peut pas téter, pour initier et amplifier une production de lait adéquate à long terme. De plus, la COVID-19 a provoqué un stress important chez les mères allaitantes en raison de divers facteurs.

Malgré l'intention initiale des mères d'allaiter, la COVID-19 a eu un impact négatif important sur la durée et les taux d'allaitement à mesure que la réduction de l'accès aux services de maternité devenait la norme.

Cliquez ici pour télécharger le whitepaper de la recherche FMR

Janis Müller, PhD Institut de virologie moléculaire, Centre médical universitaire d'Ulm, Allemagne Dans notre étude, nous avons remarqué que l'entrée de l'ARN viral dans le lait pouvait être transitoire, ce qui arrive rarement et pendant de très courtes périodes. Même si nous avons détecté de l'ARN viral dans le lait maternel, cela ne signifie pas qu'il est infectieux. Par ailleurs, je n'ai connaissance d'aucune publication dans laquelle la présence du virus actif dans le lait maternel aurait été confirmée.

Lait maternel, COVID-19 et allaitement : une analyse de la documentation scientifique disponible à ce jour sur la COVID-19 et l'allaitement

Au fur et à mesure de l'évolution de la pandémie, de nombreuses questions ont été posées concernant les voies de transmission et les modes d'infection, avec un intérêt particulier pour la dyade mère-nourrisson et le statut de l'allaitement et du lait maternel. Bien que les bénéfices du lait maternel et de l'allaitement maternel pour la mère et le bébé soient bien documentés, il existait une incertitude durant les premiers stades de la pandémie en ce qui concerne les pratiques hospitalières et les recommandations relatives à la COVID-19 et à l'allaitement. Ce qui était clair, cependant, c'était la nécessité d'obtenir des recommandations fondées sur des données probantes et traitant de la question de la transmission tout en tenant compte de la valeur de l'allaitement. De telles recommandations permettraient aux jeunes mamans et à leurs bébés de continuer à bénéficier des avantages de l'allaitement et de l'utilisation du lait maternel pendant la pandémie de COVID-19.

Cliquez ici pour télécharger une analyse documentaire complète et actualisée des preuves scientifiques disponibles à ce jour, par Leon Mitoulas, Nania Schärer-Hernandez et Severine Liabat (Front. Pediatr. 20 novembre 2020)

Cliquez ici pour télécharger un résumé de l'analyse documentaire

 

Lars Bode, professeur de pédiatrie et directeur du Centre d'excellence pour la recherche sur la mère, le lait et le nourrisson (MOMI CORE), Université de Californie, San Diego, États-Unis Aucun des échantillons de lait provenant de mères infectées par la COVID-19 n'a été testé positif en ce qui concerne la présence du virus actif, et la présence d'ARN viral est rare. Les données indiquent que la transmission de la mère au nourrisson par le lait maternel est peu probable.

Tables rondes scientifiques pour comprendre et agir sur l'impact de la COVID-19 sur la pratique clinique de la maternité et le soutien à l'allaitement

Table ronde mondiale
Table ronde en Allemagne

Medela a organisé une série de tables rondes virtuelles avec d'éminents chercheurs afin de comprendre l'impact de la COVID-19 sur l'allaitement au niveau mondial et local, et de partager leurs réflexions sur les changements actuels dans les pratiques cliniques de maternité et le soutien à l'allaitement.

Neuf experts en allaitement, lactation, immunologie et virologie, dont Lars Bode, Riccardo Davanzo, Donna Geddes, Janis Müller, Hans van Goudoever, Rebecca Powell, Virginie Rigourd, Diane Spatz et Ann Yates ont partagé leurs observations, leurs recherches et leurs recommandations pour soutenir les mères allaitantes et les cliniciens pendant la pandémie. Les principales conclusions sont que la présence de l'ARN du SARS-CoV-2 est rare dans le lait maternel et qu'une grande majorité de mères ont une forte réponse anticorps au SARS-CoV-2 dans leur lait maternel lorsqu'elles sont infectées ou lorsqu'elles se rétablissent. Préoccupés par les changements dans la pratique clinique, tous les experts ont souligné l'importance de fournir aux mères des informations et des conseils fondés sur des données probantes ainsi qu'un soutien à l'allaitement, car il existe une fenêtre d'opportunités critique pour établir efficacement la production de lait.

Au cours d'une table ronde organisée en Allemagne, à laquelle participaient Silke Mader, Aleyd von Gartzen, Ursula Felderhoff-Müser, Monika Berns, Vera Hesels, le prof. Dr med. Michael Abou-Dakn, Thomas Kühn et Johannes Middelanis, les experts ont discuté de l'impact de la COVID-19 sur l'allaitement en Allemagne et ont conclu que celui-ci devait particulièrement être encouragé pendant la pandémie, qu'il fallait éviter de séparer la mère et l'enfant et que les parents devaient être informés à un stade précoce sur l'allaitement et les mesures d'hygiène appropriées.

Série de webinaires Medela 2020/2021 sur l'allaitement et la lactation pendant la pandémie de COVID-19

Le coronavirus s'est soudainement répandu dans le monde entier, de même que des informations inexactes et non corroborées qui ont suscité une grande incertitude chez les mères et les professionnels de santé. De plus, la situation COVID-19 a entraîné des changements dans la pratique clinique de la maternité : réduction de la durée du séjour à la maternité après l'accouchement, séparation possible de la mère de son bébé et pression accrue sur le personnel de santé. Tous ces facteurs peuvent avoir un impact sur la bonne initiation de l'allaitement de la mère ainsi que sur sa durée. Afin de fournir les dernières informations et les derniers résultats de recherche sur l'allaitement, le lait maternel, la sécurité et la santé des femmes enceintes, des mères allaitantes et de leurs bébés pendant la pandémie de COVID-19, nous avons créé une série de webinaires sur mesure.                                

Le lait maternel : une source d'anticorps anti-SARS-CoV-2
Prof. Dr J. (Hans) B. van Goudoever, MD, PhD

Preuve d'une réponse anticorps forte et spécifique contre le SARS-CoV-2 dans le lait maternel
Professeure adjointe Rebecca Powell, PhD

Utiliser la pandémie de COVID-19 comme une opportunité pour envisager l'utilisation du lait maternel et de l'allaitement comme une intervention médicale vitale
Diane L. Spatz PhD, RN-BC, FAAN.

L'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'utilisation du lait maternel et l'allaitement dans les unités des soins intensifs néonatals
Prof. Jae Kim MD, PhD

Protéger la production de lait maternel pendant la pandémie de COVID-19
Diane L. Spatz PhD, RN-BC, FAAN

La COVID-19 dans le lait maternel : que savons-nous ?
Lars Bode, professeur de pédiatrie et directeur du Centre d'excellence pour la recherche...

Allaitement, lait maternel et COVID-19 : que disent les preuves ?
Leon Mitoulas, PhD et Nania Schärer-Hernández, PhD

Rebecca Powell, professeure adjointe, division des maladies infectieuses, Icahn School of Medicine at Mount Sinai, New York, États-Unis Nous avons constaté que la grande majorité des mamans avaient une forte réponse anticorps au SARS-CoV-2 dans leur lait maternel et que cette réponse d'anticorps pourrait neutraliser le virus. Il est important que les mamans et les professionnels de santé réalisent et montrent la valeur de l'allaitement.
Initiation avec des conditions à risque En savoir plus Transition maternité-maison En savoir plus